Mot de circonstance à l’occasion de la sortie Officielle de l’UJA-Kin/Gombe - Barreau de Kinshasa Gombe ::: Site web Officiel des Avocats de la République Démocratique du Congo

Mot de circonstance à l’occasion de la sortie Officielle de l’UJA-Kin/Gombe

Monsieur le Bâtonnier National,

« Avec l’expression des hommages le plus déférant »,
Ici l’occasion pour moi et au nom de tous les membres de l’UJA/Gombe de vous présenter mes vives félicitations pour votre élection.

Monsieur le Bâtonnier National ;

Monsieur le Bâtonnier de l’Ordre des Avocats de Kinshasa/Gombe ;

Messieurs les Bâtonniers honoraires ;

Honorés membres du conseil de l’ordre ;

Chers Confrères,

Distingués invités, chers amis d’hier pour la plupart, de demain pour tous.

Je suis honoré de vous dire ce mot de bienvenu en ce jour historique et mémorable dans le but de vous remercier d’être venus si nombreux à cette manifestation.

Merci, surtout à vous Monsieur le Bâtonnier pour votre présence en ce lieu sans laquelle ce moment n’aurait aucun sens ; en effet, vous avez placé votre bâtonnat sous le thème notamment de l’ouverture avec le monde extérieur et avec les autres organisations des juristes et des Avocats du monde.

La cérémonie de ce jour répond à votre désir de voir les Avocats, ici les jeunes Avocats s’organiser  en vue de donner à notre barreau une visibilité plus grande tant sur le plan national qu’international au travers différents forum et particulièrement dans l’espace qu’offre la CIB ; (la conférence international des barreaux de tradition juridique commune).

La CIB est la structure de coopération entre les barreaux de Pays de tradition juridique commune, essentiellement Barreaux Francophones ; elle vise à les aider dans leur action en vue de développer un Etat de Droit dans chacun de leur Pays, et entend aussi mettre en œuvre la notion du caractère universel des Droits de l’Homme et en particulier le Droits de la Défense.

Vous avez, lors du 22ème Congrès de la CIB, tenu à Brazzaville en janvier 2008, inscrit notre Barreau comme membre de cette organisation ; cet acte que j’ai personnellement salué par et dans ma lettre vous adressée ; le 6 février dernier ; fait rentrer notre Barreau au milieu de ceux de 35 autres pays adhérant à la CIB, et lui donne ainsi des opportunités nouvelles pour son épanouissement.

Notre engagement ce jour, s’explique par les défis que la société lance aux juristes et plus particulièrement aux Avocats, notamment du fait de la juridictionnalisation des rapports sociaux, et la formation des Avocats passe pour être l’Avenir même de la Profession.

L’UJA que j’ai l’honneur de vous présenter à cette occasion n’est pas dans sa conception une organisation extraordinaire ; les Associations des Jeunes Avocats ayant déjà existé dans notre bureau ; mais modestement, celle-ci comporte une volonté ferme, sans précédente commune mesure avec ces prédécesseurs, de s’unir au vue d’atteindre des objectifs communs ; ceux notamment de regrouper les Jeunes Avocats pour les encourager à mieux se connaître, d’organiser la formation en continue pour les rendre compétitifs.

D’aucuns peuvent bien se poser la question, et ce à juste titre, celle de savoir :

Pourquoi se regrouper pour mieux se connaître et s’entraider. Se former pour les Avocats, ça bne paraît pas comme cette tournure de style qui rend plus vive l’expression de la pensée ; et moi-même qui l’imagine comme un rhétoricien.

Pourquoi enfin s’engager pour tout cela, pourquoi surtout de sa battre pour des choses qui paraissent si évidente pour les Avocats ; nous sommes dans un corps, n’est-ce pas que nous nous appelons tous confrères.

Se former, n’est-ce pas que l’avocat se forme tout le jour quand il prépare son dossier, lorsqu’il mène sa recherche pour produire à l’endroit de son client une bonne note de consultation, truffée de la juste jurisprudence actuelle.

Les réponses à toutes ces interrogations me paraissent si évidentes que la tentation est grande de le faire par l’Absurde, et j’espère y avoir résisté ; les questions dévoilent leurs enjeux immenses, et sans nul doute la réponse sera fondamentale.

L’UJA s’entend se donner le moyen pour faciliter la formation aux Jeunes Avocats aux fins qu’ils se mettent au standard internationalement acceptable. Ca paraît trop ambitieux, mais cela nous semble réalisable ; il nous suffit d’un peu de moyen mais de beaucoup plus de volonté pour y parvenir.

Les thèmes choisis ainsi que les exposants de tout à l’heure n’ont pas été fait au hasard, ils présentent à mon avis deux variantes importantes ; d’une part l’idée que le droit évolue avec la société qui elle-même évolue très vite, et d’autre part dans cette évolution, pour le moins vertigineuse, la société a besoin d’hommes de conviction. Et nos orateurs de ce matin n’en manquent pas, si je reste modeste avec eux.

C’est pourquoi, j’en appelle à tous nos membres, au sens élevé d’engagement. Je reconnais que l’engagement associatif est souvent difficile, surtout pour nous avocats qui avons d’obligations professionnelles très contraignantes.

Samuel BECKETT n’écrit-il pas que : « se donner du mal pour les petites choses, c’est parvenir aux grandes avec le temps ».

Donnons-nous du mal présentement en nous engageant dans cette petite Association, afin que nos efforts contribuent à l’émulation de tous les Avocats de nos Barreaux respectifs.

J’ai la conviction que l’engagement de chacun de nous, profitera non seulement à soit même, parce qu’il n’y a pas que à perdre lorsqu’on s’engage pour une cause, mais surtout à notre profession ; l’inaction au contraire, nous fera observer sa disparition lente dont la baise du niveau de jeune avocat congolais tant décriée, en constitue déjà un signe avant coureur.

Je vous remercie.

Blaise LUNDA MASUDI

Secrétaire Général

REPUBLIQUE DEMOCRATIQUE DU CONGO
ORDRE DES AVOCATS
BARREAU DE KINSHASA/GOMBE
Siège : Rez-de-chaussée du nouveau Palais de Justice à Kinshasa/Gombe
Tél. : +243 99 22 75 918 - 81 86 85 739 - 99 99 54 621 - 99 99 51 600 - 81 09 21 366 - 89 89 31 102 - 99 99 51 379
Courriel officiel : batonnier@barreaudelagombe.cd

NOS COMPTES BANCAIRES

RAWBANK  COTISATION : 01000039602-92

RAWBANK CAISSE DE SOLIDARITE : 01000039605-83

ECOBANK (Mutuelle de santé) : 0100403102852903